Info Club du 21 novembre 2021

Posté le 22 novembre 2021 rédigé par SCASB classé dans Journal du SCASB, Info Club - aucun commentaire
Mots clés : Info Club, Sortie Club

Un grand soleil…

Ce matin, je croise aux environs de Carrefour La Ville du Bois, un groupe d'une dizaine de cyclistes qu'immédiatement, j'identifie comme… mes copains.
Ils ne sont pas nombreux, pas de groupe 1, mais que des robustes, des solides, des tatoués ?
Petit Percheron est encore présent. Il fait moche, pas trop froid. Ce n'est plus sa période. Mais il reste vaillant notre président. Il entraine derrière lui quelques grognards, Christian, René, Nelly, Marcel, la crème quoi.
Tiens y'a un gamin de trente ans ; Philippe qui roule avec Philippe. Mais Philippe n'est pas présent… sa moitié oui.
Comme l'allure est disons tranquille, il me vient une envie de pousser un peu, il faut montrer au gamin que nous sommes sérieux même en hiver. Donc avec Laurence et Philippe² nous partons sur les routes pas vraiment ensoleillées. Le titre n'est qu'un désir, un souhait, un jour peut-être ? Novembre est vraiment pénible. Par correction, j'évite d'autres épithètes, pour éviter de choquer mais c'est vraiment un mois ch..nt !!!
L'allure est correcte, Lolo nous indique la direction, bon pas vraiment de surprise, ce parcours me semble bien connu. Philippe, relaie Philippe puis Lolo. En bas de Cernay, nous rattrapons, les grognards. Bizarre, nous roulions à priori plus vite et ils nous ont doublés. Lévitation, téléportation ? Je n'ai pas compris l'astuce. Le groupe se reconstitue alors, jusqu'à ce qu'une violente détonation nous surprenne. On nous tire dessus ? Pourtant un cycliste cela ne ressemble pas à un sanglier, ni à une biche, peut être un faisan ? Je me retourne et voit Philippe, pas le Philippe, non, l'autre Philippe en arrêt, pneu arrière crevé, fendu sur quelques centimètres. Marcel, aux mains d'acier, intervient immédiatement. Damned c'est un échec !!! Le premier depuis 5 ans. Il n'arrive pas à décoller le pneu de sa jante. Alors si Marcel n'y arrive pas, il n'y a plus d'espoir, plus aucun. Philippe en convient d'ailleurs et la mort dans l'âme, (il fait quand même un peu frais...), nous l'abandonnons donc, seul au milieu de la pampa. Le cyclisme est décidément un sport sans pitié !!!
Nous rentrons donc dans la grisaille. Plus tard, au chaud, après une bonne douche, le ventre plein, vautré sur le canapé, en pleine récupération active devant la télé, mais quand même inquiet, nous apprendrons la fin heureuse de l'aventure de Philippe.

Éric C.

Info club du 11 novembre 2021

Posté le 12 novembre 2021 rédigé par SCASB classé dans Journal du SCASB, Info Club - aucun commentaire
Mots clés : Info Club, Sortie Club

Winter is coming

8h30, il y a beaucoup de brouillard ce matin. J'hésite et puis pars. J'ai de quoi me signaler et ce devrait suffire…
Sur le chemin, je vois un pauvre petit percheron perdu devant le Mac Do de la Ville du Bois. Il a l'air d'avoir froid et de se demander ce qu'il fait là, le brouillard est encore plus dense sur Saulx. Un groupe passe. Ce sont les « gros » ou les « forts » je ne sais quel terme choisir. Ce matin le petit percheron et moi débordons d'énergie brumeuse. « Suivons les », un réflexe, une imbécilité, la trouille de ne voir personne d'autre… Nous partons prudents, derrière eux. Position que nous respecterons d'ailleurs avec la plus grande application tout au long de la sortie.
Il y a Laurent, David, Cyril et Stéphane. J'avoue que la présence de Stéphane, me rassure. Il a quelquechose de rassurant Stéphane, quand on est derrière lui. Un je ne sais quoi de protecteur. Mais une protection bienveillante, une protection qui ne fonce pas à 40 km/h en dodelinant de la tête. Avec Stéphane, le petit percheron et moi devrions tenir notre rang.
Arrivés sur le plateau, le brouillard commence à se lever, et David d'augmenter le rythme. Comme d'habitude j'attends que quelqu'un lâche pour lâcher à mon tour, prétextant « vraiment on ne peut pas laisser des gars seuls ». Bingo ca marche !!!! Et le groupe ralentit. Il aura bien encore quelques autres velléités d'augmenter la moyenne mais en dehors des côtes ou autres « koudeuku » (si, si cela s'écrit avec des k, tout le monde le sait, bien sûr !), nous resterons unis.
Nous poursuivons notre route et Stéphane, le géant, crève de l'avant. Réparation expédiée par Cyril – ex mécano chez RedBull – en peu de temps. Pendant ce temps, la DDE, c'est à dire nous, l'observons avec attention, commentant l'action. Mais pas question d'aider, faut pas dé...ner non plus !!!!
Quelques kilomètres plus tard, Gargantua casse un rayon. La dernière fois, c'était la roue avant, maintenant, la roue arrière. Décidément, le matériel, il est pas costaud !!!! Le matériel ? T'es sûr ? S'interroge le groupe des spécialistes de la DDE.
C'est la deuxième garantie d'une sortie dont la vitesse sera maitrisée, la roue de Stéphane oscillant comme certains hommes politiques de la droite à la gauche à chaque tour. La sortie se poursuit sans évènement notable, le soleil maintenant brille, il fait toujours frais. Nous ne croisons pas beaucoup d'abru... de cyclistes sur la route.
Je les quitte en passant à proximité de mon domicile après environ 75 km d'une sortie joyeuse.

J'ai bien regardé BFM après mon retour. Il n'y a pas eu d'accident ou d'attentat sur leur passage.
J'imagine donc qu'ils sont tous bien rentrés.

Merci à eux pour cette chouette sortie.

Et à DIMANCHE !!!!!! N'est ce pas David ?

Eric C.

Batptême de piste

Posté le 03 octobre 2021 rédigé par SCASB classé dans Journal du SCASB, Info Club, Vidéos - 5 commentaires
Mots clés : Info Club, Piste, Vélodrome, Saint-Quentin

Voilà c’est fait !!!

Comme prévu au programme de notre organisateur (diplômé du BAFA) Laurent P, à 12h nous étions sur la piste du vélodrome, et plutôt impressionnant les virages relevés à chaque extrémité de la piste.
Nous sommes accueillis par cinq coachs pour l’attribution des vélos et chaussures, gants, casque si nécessaire.
Direction la piste pour les explications et réglages de la hauteur de selle.

  • BEN se charge de la présentation de nos coachs.
  • CHARLY ancien membre de l’équipe de France.
  • YOAN ancien champion d’europe.
  • JEAN FRANCOIS à l’initiative des baptêmes de piste.
  • PHIPHI champion du monde des poissons pilotes.

Nous sommes sur la piste départ ou décélération limitrophe (oh surprise !) de la côte d’azur, bande bleu d’une largeur de 70 cm, ect…

Un bon quart d’heure d’explications et c’est parti pour ce qui nous intéresse le plus, rouler, rouler et rouler, oui mais d’abord derrière nos coachs pour appliquer les règles et surtout ne pas rouler sur les publicités qui se trouvent en haut des virages au risque de tomber par manque d’adhérence et se retrouver sur la côte d’azur après une glissade de 8 mètres soit la largeur de la piste.
Apres quelques tours derrière eux ils nous lâchent, ne pas oublier de tourner, tourner, tourner les jambes et prendre de la vitesse, pas question de laisser aller nous sommes en pignon fixe qui nous servira aussi pour ralentir ou pour nous arrêter, bien oui il n’y a pas de freins.
Il faut toujours envoyer et pour ma part je suis vite essoufflé et surpris que mes vieilles jambes (éxpression chère à René G.) rechignent à chaque montée des virages, mes jambes fatiguent mais dans ma tête je suis aux anges.
Je remercie les copains qui m’ont ventilé à chaque fois qu’ils me doublaient !
Superbe découverte !!! S’il y a d’autre découvertes concernant le vélo je compte sur toi Laurent P.

Merci à tous et merci aux spectateurs et spectatrices : Mau, Laetitia, Gina (fille et petite fille de Georges), Françoise, Remi et la compagne de Guillaume pour leurs encouragements.

Christian M.

Info Club du 18 avril 2021 (suite…)

Posté le 18 avril 2021 rédigé par SCASB classé dans Journal du SCASB, Info Club - aucun commentaire
Mots clés : Info Club, Sortie Club, Confinement

Hello les ami⋅e⋅s scabien⋅ne⋅s !

Je me lance aussi afin de faire mon petit CR du jour, brièvement… (NDLR: c'est possible ?)

La veille au soir, avec François B., je prends connaissance d'un éventuel lieu de RDV pour une sortie conviviale entre potes et potesses du club. En effet, un peu désorienté face aux directives sanitaires, je ne sais plus trop où et quand les copains et copines roulent. Mais je sais que ca roule tous les jours en petit comité. Après quelques échanges textos avec FB… je tente une sortie avec Marcel sans trop y croire, sachant que Marcel est assez rigide sur les principes. Du coup, par respect, et surtout parce que je ne souhaite pas perturber un groupe quel qu'il soit (de mon niveau) je vais tenter une incruste avec peut être un groupe de 6…

8h10

Je me dirige sur la placette de Ballainvilliers. Arrivé à 8h25 où le groupe Marcel se donne RDV. Un premier scabiens est sur les lieux, M. Patrice. C'est génial, au moins je ne suis pas à la bourre ! Puis viennent d'autres scabien⋅ne⋅s : Patricia, Denis, Alain B., Christiane, Norbert, Dominique, Jean-Claude, François et Marcel. Cela fait onze au départ pas top… Norbert demande de faire deux groupe et de se suivre à 100 mètres… direction Villejust pour un parcours que je ne connais pas, mais vu que Marcel est aux commandes j'ai ma petite idée… ça ne va pas être de tout repos !

Les deux groupe se suivent, de près voir même trop près parfois. Une fois je me retrouve dans le groupe deux l'autre fois dans le groupe un… (rires) Bref… j'en profite pour faire quelques thématiques PMA. Concentré je ne parle pas trop. Une fois terminé ma séance je me laisse porter par le groupe et les groupes parfois. Arrivent les bosses… ça, je m'en doutais ! Je prends alors sur moi pour les gravir au mieux. Dominique me lancera à juste titre que je les abordent en moulinant trop fort. Je descend donc quelques dents. Aïe, aïe !!!!! Je préfère mouliner car ça brûle fort !
Très beau parcours, un meneur d'allure toujours au top en Marcel, même si il me semble, qu'il avait des watts à développer aujourd'hui. Sans oublier les bosses en veux tu en voilà !!!!

En fin de parcours, avant l'Escargot, nous avons la bonne surprise de retrouver le groupe 1, ces jeunes fougueux avec leur style moqueur. Et la totale, en haut de l'Escargot, que du jaune scabien⋅ne⋅s ! Quelle joie de se retrouver tous en forme et formes ! (rires)

J'ai aimé :

le parcours, l'ambiance, la météo, revoir tout le monde ou presque…

Je n'ai pas aimé :

ce confinement qui pèse au moral, vite que tout cela se termine afin que nous puissions bruler l'asphalte comme avant !

Ce fut un régal, agrémenté d'une belle ambiance très accueillante. Rien de tel que d'apprécier un dimanche ensoleillé avec les copains et copines.

Bonne semaine à vous.

Didier T.

Info Club du 18 avril 2021

Posté le 18 avril 2021 rédigé par SCASB classé dans Journal du SCASB, Info Club - aucun commentaire
Mots clés : Info Club, Sortie Club, Confinement

Dimanche 18 Avril 2021

Toc, toc, toc il y a quelqu’un ?
Je suis bien sur le site du club cyclo de Ballainvilliers ?

Plus une seule publication si ce n’est celles pour nous rappeler les consignes à appliquer pour endiguer la Covid.

Alors j’ai envie de briser ce silence et de donner des nouvelles de notre petit groupe de ce matin.

Nous étions treize au départ de Villejust, notre point de rendez-vous actuel en attendant un retour à la normale. Treize c’est bien trop Laulau et Jean-Yves nous quittent au premier rond-point, par la suite c’est au tour de René G, Rémi, Auguste et Éric C de prendre les devants, nous nous retrouvons à sept car en haut du Déluge nous avons récupéré Patrick Busko. Mais vous vous demandez qui sont les autres ? Vous voulez le savoir ? Je vais vous le dire… Nelly, Christine, Jojo, René L, Bruno J et bibi.
Nous ferons un circuit habituel qui reste dans la limite des dix kilomètres recommandés en passant à plusieurs reprises à Janvry, Gometz, Roussigny, Mulleron, pour finir comme bien souvent par l’Escargot.
Grand plaisir en haut de l’Escargot ! De façon involontaire nous retrouvons le groupe 1 et ses bruyants éléments, le groupe Marcel et d’autres au maillot jaune et rouge.
Beaucoup trop nombreux, quelques échanges qui suscitent des éclats de rires, et chacun reprend sa route dans son groupe.
Pour notre part 90 km sur un parcours qualifié de beau par mon copain Jojo.

Avant de vous saluer j’en reviens au début de ce mail pour vous rappeler dans ces moments d’isolements, une publication surtout si c’est des bonnes nouvelles nous fera passer certainement un bon moment.

Très heureux de vous avoir aperçu aujourd’hui.
Bonne fin de journée à toutes et tous.
Pour la sieste je vous conseille l’Amstel Gold Race.

À BIENTÔT

Christian M.