Info club du 5 mai 2019

Posté le 06 mai 2019 rédigé par Gérald Niel classé dans Journal du SCASB, Info Club, Rallye
Mots clés : Info Club, Rallye, Bretigny, Inter-Régionale

Inter-Régionale de Brétigny

Ce matin j'hésite à rejoindre le local, le départ vers Brétigny passant devant la maison… grand bien m'en a pris d'aller au local, avec les clefs ! Il est fermé quand j'arrive avec Didier que je croise à la sortie de Villiers.
Nous sommes douze sur la feuille, une seule féminine : Françoise. Je n'ai pas noté tous les noms… Jojo est présent, les deux Didier, Jean-Claude et… je sais plus.
C'est parti, on enclenche le GPS pour rejoindre le départ, évidement personne n'a regardé le site pour l'adresse. Et si je met le parcours dans le GPS, on écoute le GPS !
Sur place nous retrouvons Denis et Patricia. Le groupe 1 a RDV vers 8h00, peu après le départ nous croisons Dom' en voiture à la recherche du point de départ…
Ce sera le groupe 2 du jour, un peu agité avec Jojo qui part un peu fort, on essaie de réguler l'allure… Il fait frais, mais grand soleil qui réchauffe pour l'instant.

Ça roule plutôt pas mal, on s'attend en haut des quelques bosses, et le vent est pour l'instant favorable.
Arrive la bifurcation du 70 et là… il ne reste que Denis et Patricia pour rester sur le 120, ou plutôt le 100…
Nous sommes avec deux autres cyclos qui presque nous engueulent parce qu'on ne les abrite pas bien !
Bifurcation 100/120, ce sont Denis et Patricia qui prennent la direction du 100 avec les deux autres cyclo.
En solo pendant quelque km, vent de face… jusque dans la forêt de Fontainebleau un peu avant Barbizon jusqu'à ce que j'entende arriver un groupe pas très silencieux par l'arrière… c'est le groupe 1 composé de Francky, Kiki de Rungis, Claudio, Dom, David, Stéphane, Greg, Laurent… on prend les roues. Ah ! Ça roule fort ! Mais on s'accroche !
Mais quel groupe de poissards ! C'est d'abord David victime d'un incident mécanique après le passage des pavés, puis une crevaison de Dom', puis une crevaison de Francky (ça prend un peu de temps à réparer)… David aurait eu son Di2 déchargé et encore un incident ou une crevaison de je sais plus qui. Je suivrai des gars de l'AAOC, parce que rester dans les roues du groupe 1, compliqué !
Dom' sera encore, d'après Francky que je croiserai sur le chemin du retour, victime d'une crevaison peu avant l'arrivée et finira à pied pour rejoindre sa voiture…
Un peu de pluie, mais rien de bien méchant pendant quelques km après le second ravito.

Malgré le vent pas très favorable sur la fin, ce fut une bien belle sortie, avec 10km manquant sur Strava, j'avais oublié de ré-enclencher l'enregistrement au départ du second ravito et bien content de trouver les roues du groupe 1, même si c'est compliqué à garder ! Du coup une belle collection de PR sur Strava !

Bonne fin de dimanche, et à mercredi ? Attention, il y aura de la bosse mercredi !

Gérald

Encore une fois, une matinée où je me sens ravi de retrouver mes compagnons de route. J'adore ce club, je rigole tellement parfois !!!

Le réveil est réglé pour 5h30 : il est vrai que ça pique un peu. Cependant, je suis motivé, ma seule inquiétude étant qu'il pleuve et que la chaussée soit humide. Mais il en était rien, à la bonne heure !… p'tit déj rapide et je prépare ma monture, vérifie mes points de contrôles sécu et direction le club en espérant y retrouver du monde avec qui je pourrais me faire plaisir sans trop me mettre dans le rouge. Je suis parti pour effectuer le 120, sur le chemin je rencontre Gérald qui prend des nouvelles de Jean accidenté le mercredi précédent bien-sur on espère que son état ira au mieux au plus vite…

Sur place il y du monde : l'acheminement pour se rendre au stade de Brétigny aurait changé. C'est ce qui se dit… Gérald, non seulement, aura la la gentillesse de nous ouvrir les grilles du club et de nous présenter le tableau d’émargements ainsi que de nous ouvrir le chemin via son GPS pour nous rendre au stade de Brétigny. Donc sept (note du webmaster : en fait, c'est douze) scasbiens au départ si je n'oublie personne. De mémoire, Gérald, Patrice, Bertrand, Didier B., Joël, Auguste puis une féminine (désolé je n'ai pas le prénom) et deux autres camarades… L'aventure commence là le GPS de Gérald plante ?!? (note du webmaster : non juste un petit « hors parcours », le temps de retrouver la trace) mais cela ne suffira pas à démotiver une équipe. Sur place nous auront le plaisir de retrouver Patricia et Denis.
Les inscriptions faites je me suis m'engagé sur le 120 comme Gérald, Denis et Bertrand, les autres, eux, ayants optés pour le 70. Évidement je m'assure que les guêpes ne partent butinER l'asphaltes sans moi ! Je connais la musique maintenant ! (rires) C'est tous ensemble que nous partirons de Brétigny sous le commandement de Joël, de Bertrand et d'Auguste. L'allure reste raisonnable, mais un groupe de cyclistes est devant, Joël se lance à leurs poursuite vite suivit de Bertrand, Auguste et un Gérald très en forme. Je garderais contact avec Didier, le coquin, et le reste du groupe bien au chaud même si le vent est avec nous dans ce sens. L’échappée SCASB prendra la tête du peloton déjà bien fourni, environ une bonne vingtaine de cyclistes tout clubs confondus. L'allure est tonique, très fluide, j'adore… Cependant et à ce moment là, sachant que miss météo sévirait au fil des heures je me remet en question : je me suis inscrits pour le 120 mais revois ma copie pour un 70 finalement, les bosses ne sont pas encore arrivées et l'allure me fait transpirer. J'opte donc pour la prudence du coup. Je sens l'arnaque, tant qu'à Jean-Claude notre champion du monde, lui, la première roue qui nous passera la prendra et nous déposera…

Le premier ravito et le dernier : en haut d'une bosse avec, toujours, un peloton multi-clubs à majorité SCASB qui est devant depuis le début et organise l'allure. Les autres et moi-même bénéficiant de leurs roues trouverons certainement comme moi une pause bénéfique et très attendue. L'allure est sympa mais ce n'est que la première vrai bosse et j'entend bien derrière (autres clubs) que ca commence à souffrir un peu. Durant ce long répit nous penserons aux jeunes du groupe 1 toujours pas revenus sur nous et il ne faudrait pas perdre trop de temps (rires) car on est devant et donc par définition les héros du club ! J'ai rigolé quand nous sommes reparti et quand j'ai vu un cyclo avec sous sa selle une paires de coucougnettes que m'avait fait remarquer Joël bien avant et qui est tombé de son vélo à l’arrêt. C'est pas beau, je sais… mais si drôle car il voulait suivre le peloton. Était-il fatigué déjà ? Toujours est il, rien de bien méchant… et il repartira de plus belle avec nous lol !!!!!

L'heure du verdict 70 ou 120 ? : pour moi c’est 70, pour certains du club ça sera 120. À droite 120, tout droit 70, nous sommes cinq pour le 70, Auguste, Joël, Didier, Patrice et moi. Surprise, Jean-Claude et Bertrand viendront gonfler les rangs…

LA DÉBÂCLE, une vrai partie de rigolade : on file donc tout droit pour un 70… mais le hic, plus de fléchages !?! Là commence l'aventure, une tuerie entre les anciens, Joël et Auguste (mdr) se sont pris le chignon. Je n'ai jamais autant ri ! Auguste ne comprend pas pourquoi il n'y a plus de fléchage, Joël lui dira bah il faut aller tout droit, Auguste est d'accord avec lui, Patrice perd patience comme Bertrand (j'en ri encore)… Didier le sage, lui, sort sa feuille de route tout les cinq minutes, bref… le ton monte amicalement sans agressivités la phrase qui tue de Joël à Auguste : « la flèche de direction tu te la mets dans le cul, elle te servira de girouette. »
il m'a assassiné les cuisses, je n'avais plus rien tellement je rigolais. Le pire c'est que nous avions le vent de face, bref… nous avons repris le parcours malgré quelques péripéties d'itinéraire ou hors parcours. 3 euros 50 quand même (rires), excellent ce passage…

Dans l'axe du retour avec un vent défavorable à souhait l'ambiance est bonne, Auguste, Joël, Bertrand et Didier assureront les relais pour rejoindre Brétigny. J'exploserais à plusieurs reprises mais le groupe restera soudé jusqu’au bout où tous ensemble nous aurons la joie et le plaisir autour d'un bon sandwich et d'une bonne bière bien méritées de faire notre périple… c’était juste ENORME dés le 45ème kms. MERCI A TOUS J'AI PASSÉ UNE BELLE MATINÉE qui, malgré quelques passages dur, n'a pas fait murrir la banane sur mon visage.

J'ai aimé : le parcours, l'ambiance, l'allure du départ, les conneries de Joël toujours drôles et sans méchanceté, le coup de gueule d'Auguste à mourir de rires avec Joël, le temps…

Je n'ai pas aimé : finalement pas grand chose avec l'ambiance j'en ai oublié mes difficultés, c’était tip top cette sortie pieds nickelés lol

Je vous souhaite à tous un bon début de semaine et à mercredi si la météo le permet. Une pensée pour Jean à qui je souhaite une bonne récuperation.

Didier T.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot ttitdo ? :