Info Club du 3 février 2019

Posté le 03 février 2019 rédigé par SCASB classé dans Journal du SCASB, Info Club
Mots clés : Info Club, Sortie Club, Parcours n°02

Dimanche 3 février 2019, parcours n°02

Arrivé au local à la limite de l’heure préconisée (rencontre de la famille Merlet, bavardages et vitesse de facteur = retard !) mais à temps pour apaiser René foufou qui faisait une crise de nerfs, il ne trouvait pas les feuilles du mois de février qui étaient sur la table juste sous son nez. Son argument, la première feuille c’était les mercredis, mais en dessous René, oui en dessous c’est les dimanches !
Bon voilà tout est en ordre, nous sommes trente-et-un dont trois féminines : Françoise, Christine et Christiane. Encore une fois j’ai du compter au rond point de carrefour.
Départ à 8h58 pour sept d’entre nous et à 9h00 pour le reste de la troupe. Quelques retardataires j’en ai aperçu cinq, donc un peloton de trente-six qui va se confondre avec celui de Morangis dans la montée de Villejust, ça fait du monde !!!

Groupe de Marcel sans Marcel

En haut de Villejust nous sommes six à former ce groupe, dont deux féminines (les « Chris' »).
Dans la bosse ma tête voulait aller de l’avant mais les jambes n’ont pas voulu. C’est la réponse que j’ai donné à Christine qui était étonnée de me voir dans son groupe.
Bon revenons à notre groupe de six qui n’a fait que se renforcer au fil des kilomètres. Giratoire St-Nicolas avant Gometz nous sommes seize, pas pour longtemps, au carrefour de la Vacheresse quatre continuent tout droit en direction des Molières.
Nous montons Châteaufort, dispersés mais regroupés en haut comme d’habitude, nous apprécions la montée alpestre vers Boulay les trous avec les bas cotés enneigés. Mais avec Jojo nous regrettons l’excès de crêpes de la veille.
Haut de l’Escargot le groupe 3 nous attend ? Ainsi que Jean-Yves qui avait pris les devants depuis quelques kilomètres
Beaucoup de vent, mais nos deux féminines ne s’en sont pas rendues compte, comme Marcel nous avons tout fait pour leur rendre cette sortie agréable.
Elles doivent avoir des ampoules sur leur langue et pour ma part j’ai mal aux oreilles.
Gérald, après un sondage à l’arrivée tout le monde a trouvé le parcours super, même A.B. si ce n’est le soleil dans les yeux qui nous a gêné.

Nelly et René ne sont pas venus ce matin, certainement pour des raisons personnelles qui ne nous regardent pas.

Bon anniversaire Nelly. Bises.

Bonne semaine à toutes et tous.

Christian M.

La parole à Didier T.

Quel bonheur de pouvoir (re)sortir le vélo ! Il faut dire que ces dernières semaines étaient assez frustrantes, voir déprimantes.

La météo est généreuse. L'ensoleillement procure une certaine motivation, et avec ce froid sec les feux sont au vert. Mais où en somme nous réellement coté conditions physique ? Uune question récurrente chez moi. Bref… 8h20 je prépare ma monture, la première bonne surprise est que le climat me semble propice à une bonne sortie. Partant de mon domicile j'ai en tète le Gpe Marcel, ayant a peine 70km dans les jambes l'option est des plus cohérente au moins la régularité sera de mise et je suis certain de pas me foutre dans le ROUGE !…

8h45 arrivé au local peu de monde, cinq peut etre six. Dans le local René est présent mais la feuille d'émargement n'est pas dispo, Christian n’étant pas encore arrivé nous l'attendons… En attendant les compagnons de route, le dialogue est orienté sur la météo de la semaine passée, et bien-sûr, sur celle du jour avec à l'esprit de chacun un vent dominant pas des plus favorable ce qui inquiète pas mal de monde et qui pose la question d'un éventuel changement de parcours que celui initialement prévu.

9h00, tout le monde est là (enfin presque), je serais incapable de comptabiliser l’effectif, tout ce que j'ai a l'esprit est que je resterais avec le Gpe Marcel qui est parti faire du ski selon mes sources du jour. Par conséquent je resterais avec son groupe. Sur le chemin en direction de la bosse de villejust ça papote dans le peloton, le petit groupe de jeunes commence à ce détacher à VDB (rapide). Derrière le reste du groupe semble s'accrocher, mais dans la bosse le groupe reste soudé et creuse l'écart. Bizarre… je ne vois pas Joël, ni Christian et encore moins les compagnons du groupe 2 ? Collé au roues du groupe 1, Tancrède à mes cotés qui m'annonce qu'il n'a pas roulé depuis, j'hésite à les suivre quand même et regarde mes arrières pour voir si ça remonte… mais personne ?!? Bref… je me résonne et finalement je me laisserais redescendre avec un copain, pas question de jouer le cheval fou…

Cependant il en aura fallu du temps avant qu'ils reviennent sur nous, visiblement ils ne voulaient pas rouler. Ceci dit il y avait pas mal de vent aussi, mais bon c'est au bout de quelques minutes plus tard que Joël viens a notre niveau. Le groupe est encore loin derrière selon lui. Nous décidons alors de lever le pied encore, une fois regroupé l'allure est donné par René et Thierry. Nous formerons un quatuor histoire de lancer la musique du (RELAIS) mais bon dieu sur UNE bonne quinzaine de rouleurs nous restions que quatre (Thierry, Joël, Ago et moi même) à prendre des relais. Les copains copines préfèrent jouer le rôle du RATON farceur (rires). Voila c'est balancé ! Voir Joël pour cette délation :-).
Le parcours c'est déroulé dans d’excellentes conditions. Vraiment super, personnes n'est resté par terre, bel esprit. Avec des féminines vraiment au top, incroyable cette aisance dans les bosses : elles étaient deux championnes affruitées vraiment bravo !!! En revanche, sur la fin, après l'Escargot, je n'ai pas tout compris c'est parti de tout les cotés : à gauche, en face… du coup je suis parti en face direction Carrefour la VDB voyant des rouges et jaunes un peu partout j'ai opté pour allé en face au ronf-point mais je pense avoir raté un truc là :-(…

Que dire sinon que cette sortie m'a procuré de bonnes sensations. Et comme toujours un vrai régal, j'aurais tant à dire mais bon trop est parfois trop ! lol

J'ai aimé : la météo, la bonne entente dans le groupe plutôt homogène, les sensations procurées par cette sortie, les relais… C'est tout de même incroyable de ne pas ressentir ce lactate, dans les roues je pourrais rouler des heures ainsi (j'adore) ;-).

Je n'ai pas aimé : mon manque de discernement sur la fin, je n'ai pas fait le parcours prévu et je suis rentré par la VDB.

Je vous souhaite a toutes et tous un agréable dimanche bonne semaine.

Didier T.

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot jfrx ? :