Info club du 1er Juillet 2018

Posté le 02 juillet 2018 rédigé par SCASB classé dans Journal du SCASB, Info Club
Mots clés : Info Club, Sortie Club, Parcours n°51

Dimanche 1er Juillet, parcours n°51

Après avoir récupéré quelques jeunes et la famille Toullier, au bas de VILLEJUST nous sommes 30 (lèves tôt) dont 6 féminines : Nelly, Christine, Cathy, Christiane, Laulau et Patricia.
Les groupes ont mis du temps à se former, seulement en haut du DÉLUGE.
Dans un premier temps j'opte pour le groupe 1, mais entre JANVRY et ROUSSIGNY à 47 km/h, mes jambes me donnent à réfléchir et à LIMOURS en accord avec Eric C. nous décidons d'attendre le groupe 2.

GROUPE 2

Nous sommes 12, mais pas pour longtemps, à la première intersection le G.P.S électronique de Philippe indique à gauche et le G.P.S. sur carton de Marcel indique à droite.

Jean-Yves fait confiance à Philippe et le reste du groupe à Marcel (eh dit donc c'est Marcel qui a établi ce parcours pour préparer le P.B.P. de 2015).
Nous sommes plus que 10 et avec Marcel il y a toujours au moins une féminine et en l'occurrence c'est Christiane.
SERMAISE c'est René L. qui nous quitte, il ne doit pas rentrer trop tard.
LE PLATEAU c'est René G. qui fait demi-tour pour rejoindre Nelly et sont groupe et retrouver Gérald que nous avons perdu au fil des bosses.
Direction RICHARVILLE, un peu de vent les relais s'organisent et tout le monde participe.
Nous croisons Thierry qui va à la rencontre de Christine et son groupe.
BOUTERVILLIERS arrêt au cimetière pour remplir nos bidons, porte fermée, qu'à cela ne tienne Eric C saute le mur pour faire le barman.
JANVRY c'est au tour d'Eric C. de nous quitter.
Dernière bosse L'ESCARGOT ouf !!! Et en haut nous retrouvons Philippe et Jean-Yves qui ont fait la même distance que nous.
Beau parcours, si seulement il y avait quelques bosses !!

Championnat cycliste de France victoire d'un Français !!!!!!!!

Bonne fin de journée et allez la France 🇫🇷 1/4 de finale vendredi.

Christian M.

Petit CR du groupe "escargot"

(à majorité féminine (Cathy, Christine, Lolo et Nelly))

Au départ 4 filles et 2 garçons (Eric LB et Pierre Yves). Comme écrit plus haut au Plateau René G. vient à notre rencontre. C'est vrai nous (Nelly et René) avions prévu de faire le parcours de 100kms mais comme René est parti devant et que je ne pensais plus le revoir avant la maison (quand il a faim il rentre toujours) j'avais décidé de faire 124kms avec le groupe.
Un peu plus loin nous trouvons Didier T. et Ago qui sont perdus. De 6 nous sommes 9 et les féminines ne sont plus majoritaires. Didier et René essayent de donner un rythme plus soutenu au groupe mais… des voix venant de l'arrière se font un peu entendre 🙁. Sauf erreur du côté de Brière les Scellés nous apercevons Thierry parti plus tard. Il se joindra au groupe qui passe à 10 éléments. Comme quoi un groupe "escargot" est utile ! 😉
La fin du parcours fut laborieuse pour ceux qui étaient en manque de kms sur les 2 dernières semaines. Arrêt aux cimetières de Boutervilliers, Villconin et Janvry.
Conclusion, il faisait un peu chaud à la fin… mais beau parcours et le tracé GPS n'était pas toujours d'accord avec le GPS papier, et superbe idée le départ à 7h.

Bonne semaine.

Nelly

Groupe 1 et puis…

Sous un soleil de plomb, une sortie bien longue et  très chaude.

7h00, le RDV pour ce parcours exigeant (plus que parfait), arrivé un peu juste le départ est lancé. Marcel me préviens d’emblé :  « attention il y a de la bosse ! ». Au moins, je suis prévenu pour le coup ! Et je comprends vite que ce message était une alerte, je décide donc de rester avec le Gpe Marcel  pour ce 124 km. Le départ est tranquille, en haut de Villejust nous récupérons d’autres copains notamment quelques jeunes, tout le monde passe le Déluge sans qu’aucuns groupes ne soient formés (bizarre…) serait-ce une sortie champêtre (rires) ?  D’un œil alerte je scrute les roues de Marcel et photographie mes compagnons de route, sur Janvry un Gpe se dessine… Ah ! Ça y est c’est parti ! Le Gpe 1 développe les watts, je vois passer Eric, puis Ago, et Philippe qui foncent sur le Gpe, je regarde Marcel… allez j’y vais !  Il a un sourire béant qui veux me  dire  vas-y  mon garçon, on te repêche a dans quelques kms (rires)… je laisse donc mon Gpe pour braver l’aventure avec les AS. Après tout une sortie tonic ne me fera pas de mal…

Gpe 1 : nous sommes dans les roues, Norbert n’est pas là pour me donner des conseils il est aux avants poste. J’en conclus que je vais soit rentrer seul soit au bout de ma vie ! En effet, très vite les kms défilent, mon compteur s’affole oscillant vers les 46km/h sur le plat, oulalala où ai-je été me fourrer là ?!?  Patricia est devant  je lui balance « ils vont se calmer à un moment ? ». Heureusement elle me rassure à ce sujet. Il était donc inconcevable que je prenne quelques relais qu’ils soient, si tant est, que je puisse en prendre un déjà… L’allure a tendance à se régler, cela me convient : dans les roues ca gère. Les jeunes, les moins jeunes aussi, chantent, rigolent, me charrient avec mes gourdes, bref… mes inquiétudes retombent. Ceci dit les premières difficultés ne sont pas encore arrivées et c’est au bout de la quatrième bosse que les choses ce compliquent. Au kilomètre 67, avec au compteur une moyennes de 28,5km/h, mes jambes commencent à pousser mon petit cœur vers  mes amygdales, et vlan !… Une bosse de trop, la voilà, et s’en est fini pour moi je n'arriverais pas à recoller. En retrait donc, avec Ago quelques mètres derrière moi, je reviens à lui car je n’ai plus de visu sur le groupe et seul, ce n’est pas facile avec ce cagnard pour l’un et pour l’autre. Mais par ou sont t’ils passés purée ? Bref… on décide alors d’attendre le Gpe Marcel. Mais le temps passe… et aucun de nous deux ne connait le parcours. Pas de Marcel avec sont Gpe… on ne les verra jamais d’ailleurs ! Par chance, au bout de quelques minutes, nous apercevrons le Gpe de René avec  Nelly composé d’une majorité de féminines. Nous n’auront pas perdu au change  du coup 😉.  Nous resterons donc  avec le Gpe3 ou 4 jusqu'à Chante-Coq (pour ma part, un apéro BBQ m’attendait). Enfin ceci étant dit, la deuxième partie du parcours avec  René, Nelly, Ago et tout les autres copines et copains était vraiment très agréable. J’ai vraiment adoré. Une copine sur la fin en avait plein les cuisses (la pauvre). Sinon bravo a toutes quelle condition physique ! Respect !

Bonne récup a tous !

  • J’ai aimé :
    le parcours, finir avec le Gpe de René et Nelly, la première partie de mon parcours avec le Gpe1, être rentré à la maison avec la pèche, LE BEAU TEMPS !
  • Je n’ai pas aimé :
    perdre trop rapidement le Gpe1, ne pas avoir récupéré le Gpe Marcel , CETTE CHALEUR écrasante, les bosses  qui ne m’aident pas trop à recoller sur le groupe au bout de 60km (rires)…

MERCI À TOUS MALGRÉ TOUT, le plaisir avant tout !

Didier T.

1 commentaire

#1 lundi 02 juillet 2018 @ 07:41 Gérald Niel a dit :

Effectivement, il y a divergence entre la version électronique (les traces GPS) et le papier qui servit à produire les traces.
C'est la version papier de Marcel qui est la bonne !
Quant-à moi, porte close en haut de Boutervilliers aussi… J'ai hésité à faire le mur et finalement c'est à Villeconin que je ferais le plein des bidons, bien vides à ce moment là. Ouf !
Et j'ai zappé l'Escargot, trop de bosses pour mes pauvres jambes.

Bonne semaine.

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot xkcp ? :