Info Club du 15 avril 2018

Posté le 15 avril 2018 rédigé par SCASB classé dans Journal du SCASB, Info Club, BRM
Mots clés : Info Club, Sortie Club, BRM, Parcours n°14

En l'absence de notre « Chef Rémi » en vacances cette semaine, je vais essayer d'assurer son remplacement après une petite semaine agréable passée en Bretagne.

Voici les différents CR de ce dimanche.

  • Bravo à Yves pour le 1er 300 km de l'année.
  • Bravo aux courageux qui étaient au départ à 7h00 mais qui ont renoncé par manque de copains.

À lire vos CR, le parcours de ce matin devait être accidenté… j'ai échappé à ça !

Pour info, à notre ami Didier, ce matin ce n'était pas Christine mais Christiane et je ne connais pas de Jean-Louis au club !

Bonne lecture à toutes et tous.

Nelly

Tout d'abord merci à notre trésorier d'être venu à 7h00 pour s'occuper du ménage de notre local.
Enfin ! Pas de pluie ce matin et une température agréable pour faire du vélo.
Nous sommes vingt-trois sur la feuille d'émargement dont deux féminines Christiane et Cathy.
Fermeture des grilles à l'arrivée de Max, donc à 8h01, plus un autre retardataire dont je n'ai pas noté le nom.

GROUPE 2

Nous sommes quinze dans ce groupe dont une féminine : Christiane et son maître à pédaler Marcel.
Comme d'habitude très bonne entente dans ce groupe, on s'attend quand c'est nécessaire et les plaisanteries sont de mises.
Crevaison de Jean-Pierre, tiens la roue arrière, et bien sûr Marcel prend les choses en mains.
Quelques sauts de chaîne pour Didier T. mais je pense qu'il va nous expliquer le pourquoi dans son récit.
Patrice nous quitte en bas des Loges, Marcel et Jean-Pierre aux Molières.
Et puis le plaisir de voir Jojo tirer du braquet sur les lignes droites après Janvry et Nozay.
Au feu rouge de Villejust la troisième féminine Laulau.
J'ai aimé cette sortie avec vous.
Occupation de l'après midi : Amstel Gold Race.
Bonnes vacances pour ceux qui y ont droit et bonne semaine aux autres.

Christian M.

Salut les copain(es) absents, en vacance,  ou engagés sur d’autres objectifs. Car en effet  il y avait de quoi faire en ce dimanche.

  1. Le rallye (la rissoise )
  2. le BRM de Longjumeau
  3. la sortie club
  4. une autre épreuve que je ne serais dire, la sainte… je ne sais quoi !

Ceci dit, permettez moi de partager ma mâtiné en compagnie de mon club cyclo que je kiffe réellement.
Je vais essayer de faire court…

Alors ?… que dire, sinon que pour cette fabuleuse journée printanière, elle fut encore et comme toujours TIP TOP !

Acte 1

Un réveil à 5h45, dur… dur !…  avec une lacune de sommeil comme allié on se pose toujours des questions sur nos capacités, en effet mon service ayant pris fin a 00h30 la veille, la fraicheur n’était pas au RDV. Bref… pas de quoi fouetter un chat non plus. Quand on pense au bonheur de retrouver les camarades pour une aventure rallye prévu sur feuille, bien-sur, comme par magie tout devient apaisement  et motivant durant le job et la semaine passe mieux (rires).
Le RDV est donc  donné  pour 7h00.

6h50, motivé, au local le ventre vide avec juste un café, je suis prêt à affronter les 100km de ce rallye.
Philippe est présent, on reparle un peu de mon Marathon passé sur lequel j’ai bâché au 30ème km. Il y a Eric et un autre camarade également. À cette heure nous somme que trois… aïe !!!  Je pensais qu’il y aurait eu bien plus de Scasbiens pour ce rallye, la Rissoise, proposé ce jour.  Mais bon… il y a les vacances c’est vrai, j’oubliais ! À partir de là tout est remit en question, aucun des présents  ne cornaient le parcours pour se rendre à Ris-Orangis. Puis vint un baroudeur du SCASB pas plus déterminé vu le nombre de participants potentiel. Du coup, cela fait 4 personnes pas très chaudes pour ce rallye, par conséquent je décide de revenir à 8h00 pour la sortie club. Finalement, rentré à la maison, un bon petit déj' et un retour au local pour 8h00…   

Acte 2

7h50 au local, il y a du monde. Ah ! Enfin !
Ils ne sont pas au rallye, ce que je craignais, Ouf !...
Présent•e•s, Christine (Note du scribe : Christiane), seule féminine qui envoie du pâté dans les bosses et pas que…, Norbert aussi qui est revenu mainte fois me repêcher sur le parcours, Christian la force tranquille, Philippe quand il roule ne parle pas trop (lol), Jean-Claude également qui ne m’a pas lâché dans mes galères lui aussi,  Joël qui revenu d’une opération  va  revenir vite selon moi, Marcel que je remercie de ses conseils dans les bosses (13km/h) je sui moins dans le rouge dorénavant… Et encore plein d’autres copains, bref… super je pressens que  je vais me régaler sur cette sortie à coup sur…

La Sortie Club

8h00, on ferme, le départ est lancé pas de gazeurs (les jeunes) au RDV, une sortie groupée et homogène apparemment. Ça me va par rapport à ma forme actuelle. Sur le parcours on discute avec Norbert de mon camarade du club triathlon 91 (Franck), vous savez le nouveau champion en herbe beau-fils de Christine (Christiane) et Norbert. En passant, je le félicite d’ailleurs pour son sub 3h00 au MDP, quelle classe ce jeune ! Bref… revenons en à la sortie…
La bosse de Villejust annonce la sortie et j’entame cette bosse avec appréhension, mais elle passe toute seule ! Wouaouuu !?! Je suis en haut et en plus les jambes ne sont pas entamées (comme si j’avais gravi un faux plat). C’est de bonne augure pour la suite, pensais-je à ce moment là !… En tête avec JC en haut de la bosse, le groupe ne va pas très vite derrière. JC m’en fera la remarque comme quoi ils « ne veulent pas en jouer », pas grave  ils ne sont pas très loin et nous non plus n’allons pas très vite pour moi cela me convient… Et je n'oublie pas qu'il y a huit bosses à venir, inutile de  s’oxyder avant l’heure du coup…
Un parcours qui se déroule à merveille, j’en profite pour travailler des séances de forces, vélocités, reste en retrait face au vent sans abris durant quelques phases dans mon coin et c’est super. Cependant… sur la fin, je le paierai quand même !  Trop de bosses et des problèmes de sauts de chaine plomberont mon optimisme (lol).  Mais ceci n’est pas une cause principale, car après la troisième bosse ça commence à piquer un peu j’avoue. Et de devant sur les les premières bosses je me retrouve derrière a mi-chemin du parcours 27 (Nelly : je croyais que c'était le 14 ?), tandis que je vois Christine (Christiane), et les autres copains, EUX, gravir les bosses  en souplesse moi j’ai la langue par terre (lol) mais bon par miracle une crevaison me permettra de retrouver un peu de lucidité.

Pendant que Marcel s’improvise chef d’atelier pour notre copain (super), ça me permet de voir avec Jean-Claude et Jean-Louis mon problème de saut de chaine qui m'épuise. Une fois l’incident crevaison réglé, le groupe repart. Cependant ma chaine craque de nouveau et ne veut pas rester en place sur le 52. À plusieurs reprises elle sortira des crans malgré tout. Jean-Claude reviendra sur moi pour recoller au groupe  lors de mes arrêts, mais toute les 10’ cette foutu chaine sautait, même sur le 34 ! Grrrrr…  À chaque fois tel un bateau sur l’eau je voyais mon groupe s’en aller au large et moi noyé dans mon désespoir… quelle désolation ! (rires) C’est ensuite que Zeus, Norbert, revenant sur moi me prêtait ses roues pour recoller  a la hauteur de Janvry avec Joël en chasse patate et pas très loin devant,  le bateau. Par la suite et par bonheur,  plus rien, je priais pour que cela ne ce reproduise plus  mais Jésus ne m’a pas écouté et rebelote ! Déraillement à nouveau… alors que déjà bien entamé par les bosses, un stresse s'y greffe au mauvais moment. Hélas sur moi cela génère que du négatif, très vite une grosse  colère ce qui accroit une fatigue musculaire ainsi que mentale (motivation). Surtout que mon bike sortait du vélociste ! Bref… c’est au tour de Philippe de venir me repêcher à Janvry et jusqu’en haut de l’Escargot. Le pauvre (rires), encore une fois, je lui ai NIKE son bidon d’eau (j’en ris encore) de l’expression qu’il a eu (putain il m’a NIKE mon bidon !!! mdrrrrr ) désolé mon Philippe mais tu m’a sauvé la vie, comme l’autre fois tu te souviens ?  Merci mille fois en tout cas, promis tu viendras à la maison après une bonne sortie boire une bière tip top en 50cl (lol)… Enfin pour revenir à la sortie, une fois reparti en direction de villejust (au retour) l’allure s’accentue, c’est Christian qui lance l’offensive. Peut-être était-il en retard pour un bon gastro ? Bref… tout le monde répond a l’appel, je relance idem, et là… ma chaine me lâche encore ! Christine (Chistiane) me double me demande si ça va. Car je ruminais encore, et non ça ne va pas ! Je lui demande de plus m’attendre avec le groupe, je rentrerai seul  depuis Nozay avec une petite amertume ne pas avoir terminé cette super sortie avec vous où un collectif régnait par excellence.

Merci à tous…

J’ai aimé : la sortie et son environnement, le temps ensoleillé,  les copains qui restent attentifs aux autres, la bonne humeur du groupe, la gourde de Philippe pour ne pas changer (mdr), et les bosses… quoi-que…  ;-)

Je n’ai pas aimé : mes sauts de chaines  (je peste encore), me lever tôt pour rien, les bosses, quoi-que… ;-)

Encore mille merci, et bon dimanche à tous !

Didier.T

Bonjour,

j'étais sur le 300 km de Longjumeau ce dimanche. Apparemment seul du club, Marcel B. et ses groupies ayant jeté l'éponge.
Excellent BRM avec un temps assez clément sans pluie.

Bref… j'ai aimé : le parcours, la vallée de l'Eure et le Perche.
J'ai pas aimé : un peu de brouillard ce matin en Eure et Loire.

Yves BOUCHET

 

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot twid ? :