Info Club du 11 mars 2018

Posté le 11 mars 2018 rédigé par SCASB classé dans Journal du SCASB, Info Club, Rallye
Mots clés : Info Club, Rallye, Saint-Michel sur Orge

Ce matin 7h30 au local nous étions dix-neuf malgré la pluie a nous diriger vers St-Michel. Ah non ! Seulement 18, notre président Rémi (le petit poney) a préféré rejoindre son paddock.
Ah oui… j'allais oublier cinq féminines : Christiane, Françoise, Christine, Elisabeth et Laurence.
Sur place nous retrouvons huit Scabiens dont une féminine, Patricia. Ce qui permet au club de remporter la coupe des féminines avec cinq représentantes, ils en ont oublié une dans leur décompte.

Groupe 2

Nous sommes une dizaine dans ce groupe, nous optons pour le parcours de 70 Kms.
Qui dit routes mouillées dit crevaisons, Marcel n'attendra pas d'être sur le parcours, première crevaison roue arrière à Ste-Geneviève-des-Bois. Ensuite c'est au tour de Christine à deux reprises et les deux fois roue arrière, la dernière crevaison sera pour René L. presque arrivé à St-Michel et toujours la roue arrière.
Pourquoi toujours la roue arrière ? Ne serait-ce pas les kilos pris lors de ces mois d'oisiveté ?
À part ces désagréments nous avons profité de cette belle matinée bien ensoleillée avec une température très agréable et un parcours pas trop pentu.
Information pour la Fouine qui m'appelle après chaque sortie pour savoir qui était présent dans le groupe 1. Tous présents sauf Marco. Ils t'attendent mon gros.🍔

Paris-Nice 🚲

Tirreno-Adriatico 🚲

Bonne fin de journée.

Christian M.

Petit CR d'une journée… sans !

Motivé comme jamais, me voilà tout content de rejoindre le local en partant de chez moi à 7h10, en chemin je rencontre un copain du club, qui est plutôt inquiet concernant les nuages menaçants qui arrivent sur nous, je le rassure d’un aplomb extraordinaire (rires) comme quoi on ne risque rien selon la prédiction météo annoncée, évidement on prendra une belle averse dans la minute qui suivra (lol).

Local

Au local il y a du monde, mais,  pas trop par rapport a d’autres manifestation de ce type cela m'étonne un peu, je vois Norbert et je le sonde sur ses intentions du jour. Il me confirmera qu’il roulera tranquille avec Rémi et les autres copains(es), cela tombe bien et va dans mon sens dés lors mon groupe est composé et sera celui-ci.

Départ pour St-Michel

Départ  donné du local 7h30, quelques gouttes éparses nous accompagnent jusqu’à St-Michel où là, je rencontrerai quelques copains du club Triathlon 91 dont le dernier arrivé, Franck le beau-fils de Norbert et Christelle (un vrai champion soit dit en passant) et qui (comme mon club Tri' 91) me semble vouloir en découdre avec quelques Cyclos de la région, surtout ceux de Ballainvillier (rires). Bien-sur je ne me lance pas dans l’aventure. De surcroit, ils ont l’air tendu ! (lol)

C’est  une fois les inscriptions validées,  pour ma part  le 110kms, que les  athlètes se mettent en  jambes et  le départ est lancé ca y est !…  Vite aux avant-postes, je suis Norbert avec trois autres copains de Ballainvillier qui sont derrières mon club Triathlon 91. L’allure est plutôt tranquille jusqu'a une petit attaque du TRI91. La relance se faisant je sens alors  que mon pneu est bien mou à l’arrière et que ça sautille un peu…  je stoppe donc et regonfle vite fait ! Je me  demande si cela va tenir les 110 km ! Je me pose réellement la question ! Suite a cet arrêt, le groupe TRI91 et le groupe SCASB  s’éloignent et cela sent la bagarre. Vite rattrapé par le groupe 2, je resterais avec celui-ci, après avoir regonflé. Les plus fort, eux, étant derrière tranquilles, je me dis que je pourrais toujours prendre le wagon a un moment donné et me mettre dans le rouge en essayant d'accrocher…

Secteur Plessis-Pâté, une nouvelle crevaison est a déplorer dans la piste cyclable, un peu dégueulasse il faut dire, je décide  d’attendre avec le groupe  que l’incident se résorbe et scrute si le groupe 1 ne pointe pas… Après quelques minutes nous repartirons devant et avec un copain du SCASB. On discute et reconsidère à la baisse nos objectifs kilométriques : trop de crevaisons ! Mauvais présage… du coup il ne sera plus question de faire les 110 kms mais 70 kms et le copain n'est pas chaud pour partir devant sur le 70.  Je ne suis pas vraiment encore arrêté sur ce principe et je roule… l'allure augmente, je me sens bien mais je suis seul.  J'ai à l'esprit le groupe 1 ou pourquoi pas un autre groupe d'un autre club. Finalement les minutes passent et…  personne !  Je ralenti donc, le mental n'est pas là et je ne me vois pas faire les 110 avec moi même…

Marolles en Hurepoix, le groupe revient à ma hauteur, compact. Je resterai avec lui pour finir. Mais pour la seconde fois je suis à plat ! Vraiment à plat ! Ma crevaison est confirmée. Pour moi c’est fini… n’ayant qu’un boyau inutile de risquer la panne plus loin et emmerder les copains copines et appeler mon épouse « Allo ? Chérie, je suis à Étampe, viens me chercher… ». Frustré et en colère j'annoncerai au serre-file du groupe de continuer le périple sans moi, je suis crevé, snif !

Réparation crevaison

Beaucoup de monde sur le bas coté à réparer les crevaisons les premiers kms, et moi qui priait pour que cela ne m’arrive pas… pffff… Un peu comme la météo que je confirmai au copain SCASB disant qu'elle serait clément… juste  avant de prendre la sauce ! Mes prières n’ont pas été entendu et bien-sur j’avais droit à la punition ultime (la sacro-sainte crevaison) qui sonnera la fin de mon aventure à  Marolles-en-Hurepoix.
C’est  alors que je reparais mon boyau, qu’une charmante dame du club d’Olainville, au désarroi suite à une crevaison survenue à ma hauteur et ne sachant pas changer sa chambre a air, que  je me suis porté volontaire pour lui venir en aide. Après quelques échanges amicaux, elle connaissait notre Rémi. Un parent visiblement, si j’ai bien compris. Quelques seconde plus tard, deux cyclos nous demande si tout va bien et s’arrêtent spontanément pour un atelier réparation. J’ai trouvé ça énOOOOrmisime ! Il s’agissait là du président du CODEP qui après quelques échanges plutôt sympa connaissait très bien Nelly, énorme le truc que le monde est petit !!! Après une grosse frustration et désolation, toutes ces personnes me l’on fait oublier, et puis pour en finir le groupe 1, SCASB Warrior, est passé et m’ont demandé à leur tour s'ils pouvaient nous venir en aide, merci à eux ! Il était inutile de les ennuyer, sachant que je rentrais à la maison ensuite. MERCI LES COPS !…

J’ai aimé : la cohésion multi groupe, bravo ! Les premiers kilomètres avant l’incident crevaison, ma forme du moment (j’avais la niake), le temps qui se dégageait au profit du soleil, les personnes rencontrées lors de ma réparation…

Je n’ai pas aimé : subir la  crevaison, ne pas avoir eu la chance de finir ce rallye (j’ai les boules), être resté sur ma faim, sentiment d’insatisfaction…

En tout cas, J’espère que vous avez pris un énorme plaisir, chacun(e) dans vos objectifs perso, et vous souhaite à tous un bon dimanche !

Didier T.

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot zianfa ? :