BRM 200km Longjumeau (13 mars 2016)

Posté le 14 mars 2016 rédigé par Gérald Niel classé dans Journal du SCASB, Info Club, BRM
Mots clés : Info Club, BRM, Longjumeau

Salut !

Après une bonne nuit voilà mon cerveau (on ne peut pas encore en dire autant des jambes, des épaules…) en état pour vous conter le périple « Longjumeau ».
Comme prévu je passe devant le local vers 6h45/50 où je croise les copains qui vont faire St-Michel.
Wilfried est déjà sur place quand j’arrive et j’ai loupé son mail de samedi (je ne l’ai reçu que dimanche soir au retour) sinon je lui aurais dit de ne pas m’attendre…

Nous partons donc ensemble mais pas pour longtemps… en effet ça fait deux jours que je ne suis pas en grande forme, je le laisse partir avec son copain dans la côte de Villejust.
C’est donc en solitaire que je poursuis, pour l’instant vent favorable sur les grandes lignes droites qui nous mènent vers Ablis.
Je suis rejoint par un couple de Meudon, nous nous relayons avec M., protégeant Mme… surtout après Béville où le vent n’est, ça y est, plus favorable !
Croisement de la D910, cafouillage au rond point, je suis décroché, impossible de recoller ! Et en plus on est plus sur la trace ! 1/2 tour alors que visiblement tout le monde passe par là.
Mais il y a un parcours, on suit le parcours ! (dédicace à Jojo)
Bon… en fait le tracé passe par Champseru pour retrouver la D28 un peu avant Gallardon, j’aurais du rester sur la D28… ça m’aurait probablement permis de retrouver un groupe.
Parce que là… me revoilà tout seul. Et comme l’Addict n’est pas des plus confortable, en plus du vent… j’ai mon premier passage à vide. Mais qu’est ce que je fais là ?!?
Je ne me souvenais plus que Cherisy était si loin !
J’y retrouve mon copain Henri des Ulis, que j’avais aussi croisé  à Béville, nous repartirons ensemble. J’y retrouve aussi mon autre copains des Ulis, Yves M. qui roule désormais à Orsay, et notre Yves à nous au moment de repartir.
Ça grimpe, du vent… pleine poire désormais !… Mon copain Henri bien calé dans la roue, et moi je lutte… nous sommes rejoint par un groupe du VCMP où se trouve Yves qui me dit de prendre le train.
Je dis non au début… mais à choisir entre luter seul contre le vent et appuyer un peu plus mais abrité… finalement j’ai bien fait ! Je resterai avec jusqu’à la Celle les Bordes. Ça roule certes plutôt soutenu (pas pire que dans le groupe 1), mais régulièrement et ça ralentit pour rester groupé lorsque ça décroche par l’arrière. Je me surprendrais même (histoire de ne pas faire que profiter) à prendre un ou deux relais dans la forêt de Rambouillet. Mon copain Henri n’aura pas pu suivre lui, alors qu’il avait aussi insisté pour qu’on prenne le train !
Dans le groupe il y avait aussi du Chilly, dont Didier avec qui je suis connecté sur Strava et avec qui nous avions roulé au retour de Chilly-Sancerre.
Nous repartons de la Celle avec Yves, en même temps que le petit groupe de Chilly sans attendre le groupe du VCMP qui lui attend ceux qui ont été lâché sur la fin.
Peut-être aurions nous du… Chilly roule tranquille et nous voilà parti à deux avec Yves. Pour l’instant ça va plutôt bien. Bonnelles pour rejoindre Malassis, le faux-plat, la route pourrie, le vent… là ça commence à ne plus aller… je laisse partir Yves qui m’attendra en haut de Malassis. Roussigny… Yves m’attendra de nouveau en haut. Je n’arrive pas à appuyer sur les pédales ! Rien ne va plus, je suis mort de chez mort… plus de jambes. Yves m’attends encore au Déluge. Impossible d’avancer depuis Janvry avec ce vent.
Nous nous quitterons en base de la descente, il rentrera directement.
Il me reste la Folie à monter… la ligne droite, le faux-plat avant Villeust, tout ça vent de face, sans les jambes… Longjumeau ne m’a jamais paru aussi loin !
C’est pas le tout… faut rentrer à la maison, heureusement le vent sera favorable. Sinon je crois que j’aurais jeté le vélo !

Bonne semaine !

Gérald

PS. et je me suis fait chambrer : on m’a demandé si je m’étais perdu tout seul avec un maillot de Ballain', où sont les autres ?
J’ai répondu que vous étiez des petits joueur et aviez préféré St-Michel… peut-être aurais-je du prendre cette option aussi ! Mais pas de regrets, jamais ! ;)

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot bqax ? :